Comment suis-je devenue Conseillère en Fleurs de Bach ?

Les fleurs de Bach font partie de ma vie depuis des années. A plusieurs reprises lors de passages compliqués dans ma vie, essntiellement à partir de 2005, j’ai commencé à utiliser les fleurs régulièrement, de manière unitaire, une à une. Toutefois, je n’avais pas encore osé les mélanger et je ne connaissais pas l’existence des conseillers en fleurs.

2017 a été une vraie redécouverte, rencontre des fleurs : Au bout du rouleau, au bord du craquage physique et moral, mon côté « Oak » m’a poussé à continuer coûte que coûte, sans m’arrêter. J’ai cherché des solutions, sans vouloir consulter qui que ce soit (à l’époque, j’estimais que je n’avais pas le temps, trop d’obligations qui passaient avant moi…).

En fouillant sur internet, j’ai découvert la possibilité de faire ses propres mélanges de fleurs et c’est grâce au site du centre Bach que j’ai fait mes choix de fleurs.

Les fleurs m’ont « sauvée » en 2017.  Elles m’ont permis de passer le cap et m’ont surtout ouvert un chemin d’évolution, elles m’ont aidée à des prises de conscience, et à initier les premiers changements, réapprendre à gérer les priorités, à calmer mon mental, à plus écouter mon cœur et mon intuition.

Ça a été le début d’un très joli chemin, parsemé de belles rencontres. Wild Oat m’a beaucoup aidé à cette période.

J’ai décidé, tout en conservant mon travail salarié, de m’orienter vers la relation d’aide, de commencer par une formation en Fleurs de Bach afin de pouvoir apporter aux autres ce que les fleurs m’avaient apporté.

La formation en Fleurs de Bach (en présentiel, au jardin d’Iris à Vincennes) a été une révélation, une redécouverte de la finesse des fleurs, de leur justesse, et m’a permis de mettre des mots sur mon expérience des fleurs. J’ai également découvert que certaines fleurs qui ne me « parlaient pas » jusqu’ici étaient en fait pour moi. Parce que leur description sur les sites internet ou les livres ne résonnait pas avec ce que je ressentais.

Aujourd’hui, les fleurs sont totalement intégrées dans ma vie. Mon flacon m’accompagne. Il évolue selon mes émotions, ce que je vis, ce que je traverse. Mes flacons s’espacent parfois ou se rapprochent selon les évènements et les émotions.

Certaines fleurs m’aident dans un travail de fond et d’autres plus ponctuellement selon mes nouveaux besoins liés à la situation du moment.

Petit à petit, j’enlève des pelures de l’oignon, je découvre de nouvelles couches.

Avec le temps, les fleurs m’aident à travailler sur mes blessures et mes croyances limitantes profondément ancrées. Les fleurs m’aident à grandir et me préparent, à chaque étape, à être un peu plus prête pour l’étape suivante.

Je suis maintenant florathérapeute, agréée par le Centre Bach à Londres et je partage avec joie les fleurs de Bach avec tous ceux qui en ont envie et besoin.

Et quoi d’autre ?

Je suis actuellement une formation de sophrologie sur 2 ans au CEAS.

Sophrologie et Fleurs de Bach sont très complémentaires, nous apprennent le lâcher-prise (changer ce qu’on peut changer, et accepter ce qu’on ne peut pas changer) , respirer, prendre du recul, pour mieux aborder le quotidien.

Les techniques énergétiques (lithothérapie, vibration du son, Qi Gong, magnétisme, etc) m’intéressent beaucoup. J’ai d’ailleurs été conseillère en produits magnétiques et de filtration, magnétisation et alcalinisation de l’eau pendant de nombreuses années.